Une couleur nouvelle: le voyage qui à changé ma vie

Voyager, c’est changer D’univers, changer de cadre, découvrir, aimer, apprendre, apprécier et bien plus encore. Voyager c’est beau, une bouffée d’oxygène, c’est aussi donner une nouvelle couleur à sa vie.

C’était en période estivale, et comme la plupart des jeunes lycéens j’allais passé mes vacances en France. J’avais alors 15 ans, et être au contact de la diversité était une chose merveilleuse. La valeur ajoutée était différente, nouvelle alors, C’était le rêve bleu, les nouvelles technologies, le métro, le TGv, les rues, le sourire, la politesse, la richesse culturelle, la beauté, bref de la nouveauté. Le Château de versailles, le Futuroscope, Dysneyland, les champs Élysées, le musée du Louvre, Porte de Clignancourt, Paris et sa ville bruyante m’avait étonné, m’avait envoûté et moi effet boule de neige assurée, je suis tombé amoureuse du premier coup, sauf que lorsque tu te retrouves dans un resto ou le plat coûte 300 euro, on dirait une claque et tu reviens de ton sommeil très vite. Tu es assis au resto, tu transpires avant que la facture n’arrive tu es déjà dans un état comateux, heureusement j’étais touriste et le resto était déjà réservé.

J’ai compris qu’il y’avait des normes, des règles à suivre, des codes et une réalité que j’allais découvrir pas à pas. Il fallait que j’aille au ralenti pour comprendre , il fallait arrêter le temps. Bref au contact de la diversité il y’a un peu de chaud, un peu de froid mais c’est ce qui fait la particularité de chaque pays ; on est donc au contact de son histoire, de ses idéaux et on comprend mieux pourquoi les choses sont époustouflantes. Il ya donc le savoir vivre, et le savoir faire, le comportement, la manière de penser qui est tout à fait différente. Il y’a une profondeur et une authenticité sans pareil, j’ai compris l’importance de parler plusieurs langues, de se cultiver, d’être ouvert, ne pas juger, s’outiller pour être un vecteur de changement pour soi même et son pays.

Eviter de caricaturer les gens, qu’ on soit riche ou qu’on soit pauvre il faut changer la donne, être tolérant, prendre le positif, apprendre des autres, s’en inspirer et devenir un Rebelle intelligent , le but étant de devenir meilleur, bref changer tout en gardant son authenticité. Cet article participe à l’événement inter- blogueurs ”le voyage qui à changé ma vie” du blog d’une famille expatrié au Québec: Stalimapics , j’apprécie beaucoup ce blog et en fait mon article préféré est celui-ci: Vivre dans un autre pays: un atout incroyable pour les enfants